Vous avez des questions ? cssc11@wanadoo.fr
Inscription en ligne     06.03.49.87.71
BNSSA Formation Annuelle

BNSSA Formation Annuelle

Vous souhaitez devenir Sauveteur en mer sur les plages, en piscine ou en lac/rivières ?

  Pour cela, il faut passer plusieurs diplômes tel que le BNSSA, le PSE 1/PSE 2, le permis bateau….   Notre association vous propose cette formation sur une durée de 9 mois permettant de bien vous préparer l'examen et à votre futur emploi en tant que Nageur-Sauveteur.   Outre la natation, le futur Sauveteur-Secouriste doit avoir une bonne condition physique afin de pouvoir secourir une victime aisemment.  

Quel est le rôle du BNSSA ?

 
Cette formation est ouverte aux filles ou garçons, âgés de 16 à 77 ans (minimum de 17 ans ou émancipé le jour de l’examen du B.N.S.S.A. et majeur le jour de votre premier travail), ayant une très bonne condition physique.   Les nageurs sauveteurs proviennent en général du milieu de la natation, du milieu « aquatique » (voile, surf …) , du milieu du secourisme …   Le sauveteur côtier doit présenter une aptitude normale à l’effort, une acuitée auditive lui permettant d’entendre une voie normale à cinq mètres, ainsi qu’une acuitée visuelle conforme aux exigences de la circulaire n° 82-88 du 11 juin 1982.
La formation se découpes en trois grandes parties :  
  • les entrainements aquatiques tous les lundis soirs à la Piscine de Grazailles de 20h à 22h et tous les jeudis soirs de 20h à 22h à la Piscine du Viguier à Carcassonne
  les formations de secourisme :
  • le Premiers Secours en Equipe Niveau 1 obligatoire pour passer l’examen du BNSSA a une durée de 35 heures;
  • et le Premiers Secours en Equipe Niveau 2 obligatoire pour travailler sur les plages en mer qui a une durée de 28 heures (formation non comprise dans le tarif)
  – les cours de réglementation: le BNSSA doit connaître la réglementation des baignades, pour cela des cours de réglementation sont organisés à raison de 8 à 10h de formation sur l’année (supports pédagogiques fournis).   En règle générale, les cours de secourisme et de réglementation ont lieu pendant les Vacances d’Hiver ou de Printemps.

Parcours de sauvetage de 100 m :

  Elle consiste en un parcours de sauvetage aquatique en continu de 100 mètres, en bassin de natation, comprenant :
  • un départ du bord du bassin ou d’un plot de départ, suivi de 25 mètres nage libre en surface ;
  • deux parcours de 25 mètres, comprenant chacun 15 mètres en immersion complète sur un trajet défini (matérialisé au fond et sur les bords), sans que le candidat ne prenne appui ;
  • une plongée dite en canard, suivie de la recherche d’un mannequin qui repose entre 1,80 mètre et 3,70 mètres de profondeur ;
  • le candidat remonte le mannequin en surface, puis le remorque sur 25 mètres, visage hors de l’eau.
  Pour être jugé apte, le candidat doit réaliser l’épreuve, dans les conditions prescrites ci-dessus, en moins de :
  • 2 minutes et 40 secondes inclus, lors de l’examen ;
  • 3 minutes, lors de la vérification de maintien des acquis.
 

Parcours de sauvetage de 250 m :

  Elle consiste en un parcours de sauvetage avec palmes, masque et tubas, en continu de 250 mètres, en bassin de natation :
  • au signal du départ de l’épreuve, le candidat s’équipe dans ou hors de l’eau ;
  • le candidat parcourt 200 mètres en palmes, masques et tuba en touchant le mur à chaque virage. A la fin du parcours de nage, il doit effectuer une immersion pour rechercher un mannequin situé à 5 mètres maximum du bord du bassin. Il repose sur une profondeur située entre 1,80 mètre et 3,70 mètres au plus. Cette recherche se fait après avoir touché l’extrémité du bassin ;
  • le candidat remonte le mannequin dans la zone des cinq mètres. Il le remorque sur le reste de la distance du parcours.
  Pour être déclaré apte, le candidat doit réaliser l’épreuve en moins de 4 minutes et 20 secondes inclus, dans les conditions prescrites ci-dessus.  

Assistance à personne en difficulté :

  Elle consiste à porter secours à une personne en milieu aquatique comprenant :
  • le sauvetage d’une personne qui simule une situation de détresse se situant à 15 mètres au moins et 25 mètres au plus du bord ;
  • la victime saisit le sauveteur de face ; après s’être dégagé de la situation,
  • le sauveteur transporte la victime vers le bord en sécurité ;
  • le sauveteur sort la victime de l’eau
  • après avoir sécurisé la victime, le candidat effectue une vérification des fonctions vitales et ensuite, il explique succinctement sa démarche.
 

QCM :

  Elle consiste en un questionnaire à choix multiple (QCM) d’une durée maximale de 45 minutes durant lequel les questions posées doivent permettre d’appréhender les connaissances du candidat dans les domaines réglementaires et pratiques, faisant l’objet de diverses réglementations édictées par plusieurs départements ministériels.   Pour être déclaré apte, le candidat doit avoir obtenu une note supérieure ou égale à 30.